Le Matin

30 08 2004

MAROCCO (MAR)

 

clicca sull'immagine per accedere all'articolo in versione pdf

click on the picture to access the article in pdf mode

leur répertoire plaît à un large public de la planète

 

 

Festival international de Volubilis-2004 : le nouveau dialogue universel

 

Le Festival de Volubilis a pris sa vitesse de croisière en dédiant sa troisième soirée à la Chine et à l'Italie avec respectivement l'ensemble Ouaouachi et le groupe Al Qantarah. Chacune des deux formations a reflété fidèlement les aspects musicaux et traditionnels de son pays ou de sa région.

Un spectacle fascinant que celui que nous a offert l'ensemble artistique de Ouaouachi très réputé pour ses danses traditionnelles, ses chants, ses costumes et ses recherches dans le domaine chorégraphique, dont les musiques sont toutes jouées par des musiciens virtuoses et avec des instruments antiques de la Chine.

Fondé depuis une quarantaine d'années, cet ensemble de chant et de danse a crée un grand nombre d'œuvres musicales et chorégraphiques de haut niveau, qui reflètent d'une manière artistique les scènes de travail et de la vie du peuple local. Des scènes pleines de caractères poétiques et romantiques, ce qui a permis à l'ensemble Ouaouachi de réaliser et de donner successivement des représentations à l'intérieur du pays et à l'étranger comme au Japon, en Allemagne entre autres. Son palmarès compte plus de cent spectacles tous avec la même vigueur et le même professionnalisme.

Pendant plus d'une heure, le public a pu savourer des prestations chinoises conçues dans un contexte universel à travers des danses chorégraphiques dont la précision des gestes et l'harmonie de l'ensemble nous a laissés perplexes et envoûtés par ce monde tout à fait original et chatoyant avec ses couleurs et ses habits. En fin de leurs prestations, un ensemble musical a interprété avec brio une l'œuvre mémorable de feu Abdewahab Agoumi “ Insiraf Al Ouchaq ”. Un spectacle vraiment merveilleux et féerique que nous a offert le Festival international de Volubilis dans sa cinquième édition.

L'autre partie de la soirée fut avec le groupe Al Qantarah d'Italie dont le produit est un mélange de musiques médiévales issues du bassin méditerranéen. Ce groupe, qui fut créé à Bologne en 1990, s'est lancé dans un projet de recherche sur la musique sicilienne, basée surtout sur la comparaison entre les musiques du moyen-âge et la tradition orale en incluant quelques répertoires de musique arabe et du Moyen-Orient.

Dans sa quête artistique, le groupe Al Qantarah s'est inspiré des sources anciennes et a cherché à tracer l'histoire de la culture médiévale de la Sicile, en soulignant toutes les influences musicales qu'elles soient autochtones, arabes, byzantines, normandes ou provençales. Donc, il a créé un lien entre toutes ces musiques, d'où son nom Al Qantarah qui signifie pont et qui prouve que la musique n'a pas de frontière. C'est pour cette raison que leur répertoire plaît à un large public de la planète, car issu de plusieurs sources et mélanges musicaux très anciens.

Ouafaâ Bennani